Topologie Lean

Je parlais complexité du monde, frugalité du monde (faire attention aux ressources), et immatérialité (travail à distance), dans une conversation (peut-être avec moi). Et je me suis rendu compte que je n’avais jamais publié les slides de ma conférence à Lean Kanban France 2015 : “Lean Topology” où ces sujets sont abordés. Nouvelles formes d’organisation, travail à distance : complexité, frugalité, immatérialité. Juste des réflexions posées en 2015. On connaissait tous la réponse, mais il a fallu un choc pour la mettre en œuvre dans la plupart des organisations.

Atelier d'introspection managériale - solution focus et host leadership

Très récemment Pauline a eu l’occasion et la gentillesse de reprendre un déroulé d’atelier que j’utilise quand j’ai besoin de faire réfléchir les managers, les chefs, à leurs rôles. C’est un assemblage d’une partie très classique de solution focus (ou thérapie brève centrée sur la solution) et de host leadership. Cela fait écho aussi à l’atelier la scierie à pratiques. Il est très important que les managers ou les chefs réfléchissent à leur rôle, à leur posture, à leur intention.

Le plan de livraison

Il y a quelques jours j’ai réalisé une nouvelle rétrospective auprès de “benexters” chez leurs clients. C’est l’occasion d’avoir un regard neuf avec du recul (et de l’expérience) pour les appuyer dans leurs activités. Plusieurs sujets ressortent. Et notamment quelque chose qui me fait leur dire rapidement : pas de plan de livraison (release plan) ? Et bien non, pas de plan de livraison. C’est dommage et fréquent. Cet outil est hautement efficace pour communiquer, harmoniser les points de vues, faire apparaître les contradictions ou les besoins, faciliter les prises de décisions, etc.

Comment sortir le mouvement agile de son atermoiement

Ceci est un simple texte pour exprimer mon ressenti vis-à-vis du mouvement agile. Il s’agit de présenter mes observations avec mes analyses, mes catégorisations, mes convictions, mes propositions. Je vous laisse exprimer les vôtres où bon vous semble. Je n’entends pas que les miennes sont meilleures, juste qu’elles existent, les voici. Par “mouvement agile” j’entends la dynamique des entreprises et des organisations à savoir bien évoluer dans le monde complexe actuel.

Les bienfaits de l'authenticité

Je défends régulièrement l’intérêt d’une réelle authenticité (et d’une réelle intégrité). Cela ne veut pas dire être obtus et fermé. Cela mélange pas mal d’idées comme avoir une bonne intention, une bonne posture, une cohérence entre ses mots et ses actes, le #nobullshit, le #skininthegame et d’autres choses. Mon objectif ici est de vous parler d’un petit cheminement présenté il y a peu à quelques équipes chez beNext sur le storytelling et la fenêtre de Johari qui montre simplement les vertus de l’authenticité.

Du vide

Hier à l’occasion d’un “becom agile” (tous les deux mois, un évènement avec toutes la communauté agile de benext), tout le monde y est allé de son “lightning talk”. Voici le mien. Bonjour, ravi d'être là, merci de m’accueillir. Bonjour bande de (silence)(les gens murmurent “bâtards”, “bienveillants”, “benexters”)… Tiens c’est intéressant ce que vous dîtes pour remplir ce vide dont je souhaite vous parler. Ce vide que vous avez rempli. Ce vide il est important dans votre pratique journalière de l’accompagnement.

Désynchronisation douloureuse

Toujours ce gros problème de fond : la communauté agile va plus vite que l’environnement dans lequel elle évolue. Sentiment de redite, de surplace, d’absence de progrès, d’usure. Alternatives. Apprendre à aimer le vide. Vivre son parcours dans son coin. Faire du banjo1. Comprendre que le progrès à rechercher n’a rien à voir avec agile ou consort. Mais avec les rouages organisationnels, de pouvoirs, de politiques, de concurrences, des parcours personnels, des dirigeants des entreprises.

Hier deux coachs

Hier deux coachs agiles débarquent inopinément (pour un whiskey). On relate les événements de la journée. Le BCG, McKinsey, les conférences frelatées, les coachs qui doivent bien manger ou qui aiment l’argent avant les idées, la grande comedia del arte politique chez certains de nos clients. Bref, du whiskey irlandais, Connemara. Un peu tourbé. L’un de ces coachs pense que c’est juste a) pisser dans un violon b) à celui qui pisse le plus loin.

Règles ou principes, il faut choisir

On me dit : j’aime bien votre principe de … ça confirme ma façon de faire … Dans les conversations il est important de bien distinguer les règles et les principes. Si on lit les définitions en ligne, on comprend le quiproquo, les deux mots semblent s’appeler mutuellement. En y regardant de plus près cependant on notera qu’une règle s’apparente à une prescription, à suivre donc, point par point, et qu’un principe s’apparente à une proposition (souvent fondamentale) qui sert de base à une mise en œuvre (qui n’est pas définie).

Conversations du moment

Je vous livre ici quelques conversations et messages que je porte actuellement dans nos communautés agiles et tech (https://coaching.benextcompany.com). Présupposé sur la qualité du contexte Qu’ils soient tout nouveaux dans le rôle de product owner ou de scrummaster, ou plus anciens, j’entends régulièrement dans la bouche des gens : les banques ce n’est pas sexy comme environnement, les médias cela me plaît beaucoup plus. C’est totalement infondé. Ce n’est pas la matière de l’entreprise qui va vous donner sa saveur.