Difficile fin de carrière pour Scrum

C’est l’histoire d’un groupe de rock. Un duo. Un vrai duo rock. Ils n’ont pas fait Woodstock, ils n’ont pas été roadies de Mötorhead, mais l’un d’eux a été pilote pendant la guerre du Vietnam. Dans les années 90 quand on pense que le rock est mort il lance “Scrum”, leur groupe. Il faut du temps pour percer. Au tout début des années 2000 pendant un festival de musique underground un mouvement plus global dont ils font partie prend forme.

Le grooming cette erreur

Laissez-moi un peu de temps pour m’expliquer. Mais le sujet est revenu trop souvent dans nos intervisions cette semaine. Je vais d’abord pousser le bouchon : le “grooming” (l’affinage) c’est une erreur. Comme la “définition de prêt”. Ce qu’ils sont devenus c’est des cache-misère. Maintenant je vais adoucir mon propos et vous expliquez l’éclairage que j’aimerais partager le plus possible. Le grooming est né pour palier à la situation : en plein sprint planning le product owner est venu avec une user story et patatras : mal découpée, ou trop grosse, ou des dépendances terribles qui se découvrent, etc.

Une possible histoire de l'agilité, COACH, SM, PO, UX, PM, DATA

En face d’un groupe de UX (user experience) lors d’un de nos fréquents événements chez benext. J’essaye tant bien que mal de donner de la perspective à ce rôle, je me lance dans une “possible histoire de l’agilité”. J’écris cela avec le sourire : 1999, XP (extreme programming) voit le jour. Quelques bouquins de Kent Beck fleurissent sur les tables. Certains se lancent. 2003, le choc brutal de la crise range beaucoup de cela dans les armoires, et le côté extrême de la communication finit de le mettre dans l’ombre.

[hors sujet] Musique & confinement

En ce jour un du deuxième confinement de l’an vingt vingt je me permets un hors sujet complet aux thèmes de ce journal : installation musicale pour passer du temps agréablement en restant chez soi. J’espère que vous pardonnerez cet écart et j’espère que ce témoignage donnera envie ou servira à d’autres musiciens. L’installation dont je parle m’a été elle-même soufflée par N1k0, merci ! Ainsi donc deux objectifs pour cet article hors sujet : partager, et me faire un aide-mémoire.

Triangulation

On vient de me poser la question “que pensez-vous d’une direction produit qui cherche à commencer des sujets plus qu’à les finir pour essayer le plus de chose possible ?”. On m’avait interrogé sur “comment rapidement faire passer une équipe dans la phase de storming pour vite atteindre le norming1 ?”. À toutes ces interrogations la sagesse veut que l’on réponde “cela dépend du contexte”. Cette sagesse n’est pas le fruit du hasard, ou une pirouette pour éviter les réponses.

Scrummaster en détresse

Cette semaine, un scrummaster avancé en détresse. Il vient d’un autre milieu que la facilitation, le coaching, et il vient de se prendre de plein fouet la réalité, comme dans ces vieux manèges “palais des glaces”, boom, comme John Lee Hooker, boom boom. Une grande conversation se lance. Pour certains acteurs externes qui nous observent : “il est triste de voir ce que ce système fait aux sm/coach/aux passionnés d’excellence. Il est dur.

Les quiz de l'école du produit

Ce mardi 22 septembre nous avons réussi ce qui me semble être un tour de force. La conférence school of product ownership1 a eu lieue, elle a été un succès, et l’innovation dans l’approche a sauté aux yeux de beaucoup. Parmi ces innovations liées aux contraintes sanitaires : une balade avec des quiz la matinée pendant deux heures et demie. L’idée paraît nouvelle pour beaucoup, elle ne l’est pas tant. Je l’avais proposé à Claude lors des raid agile.

Mob Business Development

“Mob Business Development” c’est quoi ? C’est une façon de faire du business, du commerce, en équipe, ensemble, qui s’est révélée passionnante à vivre et dont je souhaite vous faire part ici. Quitte à ce que la concurrence s’en empare ? “life is great” disait tribal leadership. Après une pandémie, et Ubu roi d’une superpuissance, je me sens assez léger pour partager ces victoires, ces apprentissages, à qui que ce soit, et comme j’ai observé que cela faisait grandir pas mal de monde, le monde justement n’en serait que meilleur.

Comment se sortir des pièges d'une belle-mère et autres absurdités

Durant le confinement on a eu peur pour beaucoup de couples. Mais nous avons été aveugles. C’est lors du déconfinement, au dégel, que les vrais dangers émergeaient. En témoigne ce coup de téléphone : “j’ai retrouvé ma belle-mère, elle me fait tourner en bourrique, comment faire pour m’en sortir ???”. Mon premier conseil : la déstabiliser. Sans violence, sans agressivité, sans bienveillance ni empathie. Juste la déstabiliser. Pour cela : créer une distance inattendue avec ce qui aurait pu se produire “normalement”.

Ne nommez pas vos outils

Après une énième complainte sur internet concernant un gestionnaire de tickets, une évidence m’est apparue. Évidence que je mets en oeuvre dès lors. Il ne faut pas nommer les outils. Cette évidence je m’y applique depuis longtemps concernant tout un tas de choses, mais son utilisation pour les outils m’avait échappée. TOTEM Leur donner un nom c’est donner une importance à ce qui ne l’est pas. Le nom n’est pas important.