Raid Agile 2022

Le premier raid agile remonte à 2014. Il faisait suite à une série de agile open sud sorte d’initiative champêtre autour de conversations entre pair.

Faire le raid agile c’est une évidence pour tout le monde. Personne ne va vous dire ou ne nous a dit que c’est bête. Trois journées en immersion dans les Cévennes avec des experts ou des mentors du domaine, dans un gîte, avec des balades instructives, des sujets avancés. Personne ne nous a jamais dit que c’était idiot, au contraire, tout le monde a souligné son intérêt. Pourtant les remplir n’est jamais simple. Il faut vouloir faire une formation sans certification, qui ne va pas, et de loin, entrer dans les standards des grandes structures dont la recherche de massification, de volume, a tué la poésie, dont le mécanisme obligatoire a dévoré l’âme.

Cliquez pour accéder à l'image non 'low code'

Pas facile de se lancer dans un coin des Cévennes, de partager une chambre, de ne pas rentrer chez soi le soir. Pareil pour moi ! J’utilise la douche de Claude et la literie n’est pas des meilleures dans ma chambre au sous-sol.

Pourtant le raid agile amène indéniablement un regard, une compréhension et une acuité qui est utile dans de nombreuses situations et dont les participants nous ont fait part. À moi-même il amène des conversations riches de sens, tout comme le “véhicule” que nous avons conçu : quelques jours isolés dans les Cévennes au coeur de la nature, c’est là où se trouve le futur désormais. Le raid agile n’est pas suranné, il est avant-gardiste.

Pour tout vous dire, j’espère qu’en ce mois de novembre pour lequel le raid est prévu nous aurons la nature qui tempêtera, la pluie, le vent, la cheminée qui marchera. Nous au milieu des éléments. Conscients des temps devant nous et entrainés dans des discussions à bâtons rompus, denses.

Je suis à deux doigts d’espérer ce qui nous arriva le premier jour du premier raid : une coupure de courant générale suite à un gros orage. Un groupe de personnes, plein de sujets de conversations, la nature pour nous rappeler sa présence.

Cliquez pour accéder à l'image non 'low code'

Le raid agile de cette année je le vois comme un retour aux fondamentaux. Pas de blah blah, pas de framework marketing, de vraies conversations autour de principes et de façon d’aborder l’agilité et bien au-delà : le management, vivre son entreprise, sa vie, du coaching au sens large, du product design, sens et perspective de nos métiers, et naturellement très certainement beaucoup de conversations autour de l’écoresponsabilité, de la durabilité et de la frugalité nécessaire aux choses, des modèles de design regeneratif.

Si nous réussissons à avoir assez de personnes, le raid agile aura lieu en novembre (nous saurons début octobre) : vous pouvez en savoir plus là raid agile et vous inscrire. Car encore une fois ce n’est pas un geste si commun, moins commun que les formations en moquettes grises, avec trois cent cinquante slides, et un outil qui éteint la pensée. Nous espérons que là c’est tout le contraire : au milieu de la nature, sans slide, avec des outils, des principes, des postures qui font appel à votre intelligence.