pablo pernot

Fiche de lecture : Karmic Management, Roach/McNally/Gordon

Autre lecture cet été, Karmic Management, de Roach, McNally et Gordon. 150 pages qui se lisent en 1 ou 2 heures chez le coiffeur ou sur la plage, le soir dans le lit.

Karmic Management

Bon allons-y avec des pincettes. Il s’agit d’appliquer des préceptes bouddhistes au management. Gasp. re-gasp. Si j’ai lu ce bouquin c’est que l’un de mes associés me l’a conseillé. Il retrouve en partie dans ces préceptes notre façon de faire. Je ne peux pas le contre-dire. Si lui-même a lu ce livre c’est que l’un de nos clients lui a conseillé : “vous faites du Karmic Management !”. Avant de se sentir honoré il fallait jeter un œil à cette chose.

Si j’exclus les côtés mystiques mais rigolos, notamment les sagesses antiques qui ouvrent les chapitres :  ”Pas cela, ni cela non plus”, “la ligne qui nous sépare est artificielle”, “tes problèmes sont ta voie”, “aucune action n’est jamais perdue” ; ou les aspects mercantiles qui achèvent le livre (tel séminaire, tel livre, tel session, voire une hot-line karmic, etc.), j’y trouve des choses intéressantes. Notamment l’idée forte du Karmic Management qui veut que toutes les réussites que vous allez pouvoir promouvoir, générer, réaliser autour de vous augmenteront votre propre réussite.

Karmic Management

Je ne sais pas si cela “marche”. Je sais que je fonctionne ainsi et que j’ai souvent pu avoir la bonne surprise de voir des succès découler de ces engagements. Autre idée formulée de façon intéressante : les problèmes sont vos amis. Car ils mettent en évidence les obstacles qui vous empêcheront de réussir vos projets. Il faut donc les embrasser pleinement et dès qu’ils se présentent. Ce point est à rapprocher de l’introduction de Scrum dans une organisation : c’est un révélateur des problèmes sous-jacents de l’entreprise (j’essaye d’être assez agile pour retomber sur mes pieds… ).

amazon ?


livre lecture